Résultats 5ème Ronde NIV du 31/01/2016

 

GARCIA-REY Pablo            X - X      MATHIEU Jérôme
Kilian RIOUX                     1 - 0      BOUCHET Pierre 
AUGE JL                           1 - 0      MAITHIEU Paul 
RANDISI Stéphane             X - X      HARUTYUNYAN Ashot 
MOUTARDIER Dominique   1 - 0      VIGNY Franck 
PELLETIER Jean-Philippe   0 - 1      DIDIER Freddy 
JAQUES Denis                   1 - 0      GAGNAIRE Amaury 
ROTTAT Sébastien            0 - 1      HARUTYUNYAN Harutyun 


Ca fait 4 - 2 pour nous

Voilà le résumé :


Aucun forfait chez eux ni chez nous, mais pas d'arbitre chez eux et on jouait dans une autre salle par rapport à l'arbitre de deux autres matchs. Solution : Pablo doit encore s'y coller !!
Le match commence et les parties se jouent assez rapidement dans les dernières tables.

Sébastien, en 8ème table,  se laisse porter par le rythme de son jeune adversaire arménien et en jouant vite perd une pièce et peu après la partie.

Peu après Jean Philippe en 6ème table perd une pièce (protégée par une autre pièce menacée, l’adversaire, débutant, prend la pièce qui protégeait la deuxième et gagne la deuxième sans problème) Suite à ça, Jean Philippe, perturbé, se prend une fourchette de cavalier Tour Dame. 2-0.
Denis, très rapide aussi dans sa partis, arrive à contenir  son jeune adversaire et fini par gagner. Bravo !!

En tables 4 et 5 Stéphane et Dominique avait des parties gagnantes. Dominique l'emporte et Stéphane oublie un échec perpétuel intermédiaire de l'adversaire qui lui permettait d'avoir la nulle.
Ils restaient les trois premières tables à finir.

Jean-Louis, dans son style fermé mène la partie jusqu'à a fin avec une victoire bien travaillée.

Peu après Kylian fini par gagner du matériel dans une attaque ou il fallait pas se rater. Il gagne une très belle partie avec les noirs contre un adversaire à 1846 et beaucoup d'expérience. 

Et pour finir il restait que ma partie à finir (Pablo). Une folie de partie :  Une ouverture avantageuse pour les blancs, les noir pataugent un peu. Ensuite le jeu se complique et j'opte pour le sacrifice d'un cavalier pour garder l'avantage positionnelle et beaucoup d'activité. Pour arrêter ma progression l'adversaire fait une petite imprécision qui me permettait  un faux sacrifice de dame, je récupère trois coup après avec gain de pièce et une situation difficile pour MATHIEU ( deux minutes à la pendule avec 10 coup à jouer encore ). IL faut le bon choix dans les échanges finales et on reste avec une position très équilibrée difficile à gagner de deux cotés. Vu que le match était déjà gagné, je demande la nulle, malgré l’opposition de Jean-Philippe ( IL voulait que je joue la pendule) et Jérôme la prend. Belle partie.

Quelques photos prisent par le Club d'échecs d'Aurillac