Cela commençait mal pour Montluçon : Stéphane Randisi (EM, 1880) commettait plusieurs imprécisions contre Frédéric Svaton (CEB, 1740), perdait du matériel et abandonnait rapidement. Deux nulles suivaient, entre Pablo Garcia-Rey (EM, 1930) et Eric Prat (CEB, 1830), et entre Jean-Louis Augé (EM, 1810) et Jean-Pierre Durin (CEB, 1700). Puis les choses empiraient pour Montluçon, Robert Mazuel (EM, 1690) se croyant encore en zeitnot et donnant une pièce contre le jeune Thomas Prat (EM, 1560). Jean-Baptiste Bournisien (EM, 1800), dans une partie rapidement égale, ne parvenait pas à prendre l'avantage contre José Abancourt (CEB, 1560) et proposait une nulle, rapidement acceptée. 

A ce moment là, le CEB menait donc 2 à 0.

Heureusement, la fin du match devait réussir aux montluçonnais. Denis Antoine-Michard (EM, 1965) sortait du zeitnot avec une pièce de plus contre Denis Charpentier (CEB, 1901), provoquant l'abandon de celui-ci. Eric Rué (EM, 2112) rapportait également le point entier contre Gonzague Maugenest (CEB, 2037).

2 à 2 et plus qu'une seule partie en cours, entre Pascal Rué (EM, 2104) et Christophe Theveniaud (CEB, 2090)... partie qui devait durer jusqu'à presque 20h ! Le montluçonnais rata probablement le gain et finit par proposer nulle à son adversaire, permettant à tout le monde de rentrer à la maison !

Merci aux membres très sympathiques du CEB d'avoir fait le déplacement et rendez-vous le 17 pour un WE à deux rondes.

 

Cercle d'Echecs du Bourbonnais 2 - 2 Echiquier Montluçonnais